AUTRES PRESTATIONS DE DESINSECTISATION

Les termites, le fléau du bois

  • Xylophage : se nourrit de bois
  • Environ 2700 espèces
  • Longueur : 5 à 8 mm

Les termites sont surnommés parfois fourmis blanches. Cependant, il ne faut pas les confondre avec les fourmis charpentières, les pharaons ou les fourmis de pavé qui sont totalement différentes. Les termites sont également des cousins éloignés de la famille des blattes.

On en trouve de plus en plus et l’éradication est soumise à une réglementation très rigoureuse.

Araignées

  • Le Pholque commun, est une araignée très commune vivant dans nos maisons
  • L’araignée possède huit pattes et une pièce masticatrice dans la bouche
  • Elle sécrète de la soie pour tisser des toiles ou des cocons pour emprisonner leurs proies

Signes de présence

  • Des toiles d’araignée principalement
  • Des déjections brunâtres laissées derrières elles.
  • Les araignées sont des prédateurs invertébrés arthropodes
  • Alimentation : des insectes, des larves ou acariens
  • Habitat : à l’extérieur et à l’intérieur des maisons

Bien qu’elle ait pour fonction de réguler le nombre d’insectes, l’araignée est la source de phobies. Se débarrasser des araignées devient alors la solution. A savoir, avant de penser à une invasion et de vouloir se débarrasser des araignées, elles entrent dans les habitations et autres locaux principalement en automne, quand elles ne trouvent plus de quoi se nourrir dehors.

Poisson d’argent

Le poisson d’argent, cousin du thermobie, dévore tout ce qu’il trouve sur son passage. Pour s’en débarrasser, on peut utiliser la terre de diatomée ou de l’acide borique, mais attention ces insecticides sont dangereux. Il est plus sage d’appeler un expert comme Nuisiprotect pour le traitement de ce nuisible.

MITES VESTIMENTAIRES ET ALIMENTAIRES

On retrouve les mites dans les armoires et la chaleur douillette des maisons et, comme les anthrènes, les mites se nourrissent de textiles et de laines de tapis. Ce sont de véritables nuisibles pour le linge et leur reproduction est très rapide.

Signes de présence

  • Des vêtements troués, des tapis rongés, des fourrures mitées
  • De minuscules boules blanchâtres qui sont des œufs
  • Des paquets alimentaires rongés alors ce sont des mites alimentaires
  • Des cocons de soie présents dans les placards, autour de la nourriture ou des vêtements
  • Des petits papillons volant maladroitement dans les pièces

Comment se débarrasser des mites alimentaires ou des mites textiles ? En mettant en place un traitement qui prend en compte le niveau d’invasion et l’environnement. Les mites comme les œufs, les cocons et les larves devront être traités.

MOUCHERON 

Les moucherons ont un potentiel de nuisance inversement proportionnel à leur dangerosité.ils peuvent faire de votre vie un enfer. Les moucherons sont principalement attirés par les fruits ou légumes en décomposition, les ordures et l’eau stagnante. Les plantes en mauvais état sont un véritable aimant à moucherons

Il suffit qu’ils aient trouvé une source de nourriture pour que vous vous retrouviez rapidement avec toute la colonie sur le dos.

Qu’est-ce que la gale ?

La gale est causée par un minuscule parasite de la famille des acariens, qui vit sous la peau. Il est pratiquement invisible. La femelle creuse une galerie dans la peau et y pond ses oeufs. Les oeufs éclosent et les parasites devenus adultes s’accouplent à la surface de la peau pour répéter le cycle. Par ailleurs, les acariens causant la gale chez l’homme sont différents des mites qui affectent les animaux. Il n’est donc pas possible d’attraper la gale au contact des animaux domestiques.

Comment la reconnaître ?

La gale cause une démangeaison intense qui s’accentue surtout la nuit et après le bain. De plus, elle peut causer une éruption cutanée qui ressemble à de l’eczéma, c’est-à-dire une peau rouge avec des petits boutons remplis de liquide qui éclatent et assèchent la peau. Il faut savoir qu’il peut s’écouler plusieurs semaines avant que la réaction allergique du corps se manifeste. Il est possible d’observer sur la peau de fines lignes grisâtres ou rosées où les insectes se trouvent. La confirmation d’une infestation par la gale peut se faire par un examen au microscope.

Les régions du corps les plus touchées par la gale sont les mains, les espaces entre les doigts, les poignets, les coudes et les genoux. Le ventre, les cuisses, les parties génitales et les fesses peuvent aussi être atteints. Le visage et le dos sont généralement épargnés.

Comment attrape-t-on la gale?

La gale est très contagieuse. Il est souvent difficile de retracer la source de l’infestation, parce que les démangeaisons n’apparaissent pas tout de suite. La gale se transmet généralement lors d’un contact direct, prolongé, de peau à peau avec une personne qui a la gale. Habituellement, une poignée de main rapide ou une accolade ne propage pas la gale, sauf dans certains cas. Il est également possible d’être infesté par un contact indirect : les vêtements empruntés ou encore le partage de literie et de serviettes sont des causes de transmission. Une infestation par la gale n’est pas un signe de malpropreté. On peut s’en débarrasser de façon efficace à condition de respecter certaines précautions.